mercredi 17 juillet 2013

Un jour Théo décida de parler

Théo, l'ancien gardien de phare, Théo le compteur d'oiseaux, Théo l'amant de Nan, Théo qui vit seul avec ses chats...
"J'ai entendu sa voix.
-Il m'arrivait la nuit d'être réveillé par le choc lourd des oiseaux qui s'écrasaient contre la vitre du phare.
Ses mots, pris dans cette voix de fond de gorge.
-Des oiseaux magnifiques...Ils se jetaient en aveugle dans la lumière.
Je me suis retournée.
Théo était assis.Il me regardait. Après ce temps très long, il a dit, Eteindre le phare, vous l'auriez fait vous aussi.
..............................
-Je me souviens du jour où j'ai fait ça pour la première fois.
Il a souri doucement.
-J'ai éteint quelques minutes...Après, j'ai pris l'habitude. Je faisais ça quand j'étais seul...Dès que je rallumais, il s'en écrasait d'autres."
Les Déferlantes, page 304

Théo a sauvé quelques oiseaux...mais ...
Il les aime ces oiseaux, ses oiseaux...les goélands, les mouettes, les cormorans et tant d'autres...
La Griffue les aime aussi, les étudie, les compte, les dessine...

1 commentaire:

Stephanie de Scrapencore a dit…

Une découverte très forte que ce blog . Mais ce n'est pas un blog, c'est une aventure, un conte très poétique que je découvre grâce aux belles jardinières ! Merci pour ce partage !

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...