jeudi 4 juillet 2013

la page de Théo


La Griffue et Théo gardent le squelette de certains oiseaux, les crânes en particulier... En souvenir de tous ceux qui se sont écrasés contre les vitres du phare...
"Des oiseaux magnifiques...Ils se jetaient en aveugle dans la lumière"
Les déferlantes, page 304

3 commentaires:

nanou49 a dit…

comme c'est étrange j'ai lu ce livre et je l'ai beaucoup aimé mais je ne me souvenais plus le phare les oiseaux...à moins que je n'aie porté mon attention que sur l'histoire de la narratrice
j'avais aussi oublié comme c'est touchant enrichissant de se promener chez toi il est vrai que j'avais un peu déserté la toile et le MM je reviens doucement ton point de vue sur le cabinet de curiosités par le biais de ce roman est très intéressant je vais te suivre avec plaisir
amitié nanou

Miryl a dit…

Cette histoire d'oiseaux est très touchante et aussi un peu triste, j'ai soigné plusieurs oiseaux qui s'étaient heurtés contre mes fenêtres mais ils n'ont pas tous survécu...
Bravo pour ta création, une belle composition qui raconte l'histoire avec beaucoup d'intensité!

lilie scrap a dit…

tu adapte le projet et je trouve cela génial! bravo pour ta page

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...