lundi 3 décembre 2007

Quadrillage...


Aujourd'hui on croise et décroise...Voici venu le temps des quadrillages et des quadrilles...Qui veut danser ?
Dans cette ronde des formes que nous menons , voici venu le temps de la reprise...

tout comme coudre, tricoter, tisser,
pétrir le pain, allaiter l'enfant
repriser fait partie de ces petits gestes de la vie quotidienne
qui font des nous des femmes éternelles
des soeurs par delà les siècles et les frontières...
dans les grandes histoires il y a toujours un coin d'étoffe, du fil
et c'est la tisserande ou Pénélope qui garde l'histoire de la "race" féminine...
tisser semble plus noble que repriser...

repriser
est un petit verbe simple, humble
auquel nous rendrons hommage aujourd'hui...
...............................................
...repriserrepriserrepriser...
...repriserrepriserrepriser...
...repriserrepriserrepriser...
...repriserrepriserrepriser...
...repriserrepriserrepriser...
...............................................
en croisant les fils nous recréons
la trame et la chaine...
magique, non ?
.....


Je ne suis pas très douée pour les reprises, alors je les fait rigolotes, avec des couleurs marrantes...même les chaussettes avec l'oeuf en buis...Thomas enfant aimait bien les chaussettes reprisées, il venait choisir les laines dans la corbeille...
Ma grand-mère paternelle reprisait à la perfection, avec des fils très fins et une patience d'ange...
Elle réalisa son chef d'oeuvre un peu avant le 18 Juillet 1945...A cette époque on manquait de tout...Mes grand-parents étaient pauvres et pour se marier mon père avait emprunté un costume à un copain...Mais malheureusement il y avait un trou sur le devant...Il fallait du fil brun très fin pour stopper l'accroc...Alors maman a coupé une mèche de ses longs cheveux, grand-mère a pris une aiguille toute fine et peu après Célestin en costume impeccable épousait Marie-Josèphe ...Ils eurent six enfants et vivent toujours heureux...

*
~*~
~~*~~*~~
Si vous avez 5 mn, je vous propose de lire un conte d'Andersen intitulé
bien sûr "l'aiguille à repriser"...il est ici...
~*~
Et voilà cette ronde va continuer comme tous les mardis...
Grâce aux amies du Forum Mixed-Media vous allez découvrir des choses simples ou étonnantes, mais surtout vous allez apprendre à regarder...
Vous qui venez de chez Ju-Lycrea, vous pouvez vous rendre chez Françoise...
A bientôt...
*
~*~
~~*~~*~~

12 commentaires:

A VOS COULEURS a dit…

Quelle belle histoire sous ta plume. Merci pour ce moment de partage. A l'heure ou tout se jette, même les chaussettes... Je revois encore ma grand mère qui reprisait les chaussettes lorsque j'étais enfant. La magie des mailles qui se croisent.

Françoise a dit…

j'ai adoré ton texte, le symbole de la "reprise de chaussette", la photo, tout !!! je me retrouve beaucoup là-dedans
en fin de compte, tu as raison, nous sommes toutes SOEURS !!!
belle ronde et belle journée à toi et à nos soeurs ...

tchou a dit…

très beau texte!! très belle photo!! il faut tisser et repriser la vie!! bisous

Sabine Musole Anibal a dit…

Décidément, je l'ai déjà dit mais c'est vraiment un mardi nostalgie !!!!
Merci

sandrine a dit…

c'est toujours un plaisir de te lire.
que c'est paisible
merci pour cette douilletude

MinnieM a dit…

une bien belle histoire, comme d'habitude !!

Lyse a dit…

Quel bonheur de te lire. Tu as le talent des conteurs que l'on trouve chez moi et qui passe dans nos villages à partir de Septembre.

Quand je te lis, je m'imagine près de la cheminée, entrain d'écouter les histoires que me racontait ma maman (qui m'a laissée quand j'avais 11 ans pour partir là où on ne souffre plus.)

Me souvenir d'elle, c'est tout chaud, là, à gauche de la poitrine.

Tisser, repriser : la douceur tranquille
Merci, Paisible, pour tous tes beaux récits

C'est magnifique tout ce que tu nous offres ..on est chez les abeilles et aussi au pays des fées

gros bisous

Franny a dit…

c'est un réel talent que tu as de nous raconter tes histoire et nous avons nous un réel plaisir à te lire, la photo est superbe, l'histoire si jolie, la manière dont tu disposes tes mots et les colores comme tu colores la vie avec tes fils à repriser

moi qui suis nulle en couture comme j'aurai aimé avoir un petit bout d'un de tes talents... je devrais me contenter de t'avoir pour partenaire de ronde et c'est déjà beaucoup
merci d'être là tout simplement

Lyse a dit…

Ah oui j'ai oublié j'ai beaucoup aimé :"Il fallait du fil brun très fin pour stopper l'accroc...Alors maman a coupé une mèche de ses longs cheveux"

Paper (Acid Free) a dit…

... je termine la ronde chez toi et comme on dit : le meilleur pour la fin :)
histoires, rêveries et souvenirs

flamenco a dit…

J'ai l'impression de lire la suite de "mon linge" de la semaine passée...
le fil conducteur de la gente féminine, presque invisible mais si ténu et solide !

tu as raison de "repriser" en couleurs... on voit mieux les différences.

merci pour cette balade dans pays poésie.

mamatitine a dit…

merci pour cette tres belle histoire!

linkwithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...